Dernieres Infos
Elevage Génétique el Compétition

INFLUENCE du MILIEU et du CLIMAT sur L´ELEVAGE et la SELECTION

(3ºVolet: août 2010)

Quand nous avons pris la décision d´installer notre élevage du POULIT SAN DANIS en Andalousie, à part l´envie de changer d´air, la motivation principale était de pouvoir mettre les chiens sur le terrain en présence des perdreaux plus de 8 mois de l´année ce qui devait nous permettre de faire une sélection plus rigoureuse. Je pensais que grâce à cela j´aurais les idées claires sur tous les sujets présents à l´élevage.

Ce que je n´avais pas estimé à sa juste valeur c´est l´influence du terrain et du climat sur le développement du jeune chien, développent physique et aussi mental.

J´ai récemment eu l´occasion de suivre l´évolution d´une portée de setters anglais dont la moitié a été élevée dans notre Centre de Formation et l´autre partie chez des particuliers, chasseurs en France. A sept mois, la différence était impressionnante du point de vue du volume, de la précocité à chasser, de la facilité de galop et du rythme. On aurait pu croire qu´ils avaient 4 mois de différence !


Les chiots naissent comme tous les autres dans un box de mise-bas avec tous les soins nécessaires durant les trois premières semaines délicates, ce qui constitue la grande différence avec les autres modes d´élevage réside dans le fait que les chiots à partir de trois semaines évoluent dans un parc de 240m2 et ne sont jamais en contact avec le sol dur, cimenté et humide d´un box. L´activité physique naturelle et libre développe les aplombs et le squelette, nous n´avons plus jamais de problèmes de coussinets avec les chiens de l´élevage.

La vie dans un parc, plus une sortie sur le terrain tous les 3 jours, produit un effet accélérateur et révélateur qui permet de voir le comportement, les qualités et les défauts bien plus tôt qu´auparavant en France. En général les Epagneuls Bretons sont déclarés vers 4 ou 5 mois et les Setters Anglais vers 5 ou 6 mois.

J´ai effectué la sélection de plusieurs portées en terme d´orientation vers la chasse ou la compétition à l´âge de 5 mois. Il y a forcément une possibilité d´erreurs mais le fait de voir un chiot courir avec un grand port de tête, remonter les oiseaux alors que son frère fouillait dans les fourrés en cherchant les émanations basses, n´importe qui pourrait s´en rendre compte au premier coup d´œil.


Le climat avec cette été andalou redoutable permet aussi de révéler bien des choses, chasser sur un sol brûlant et piquant montre aussi rapidement la mentalité de chaque chiot mais aussi sa résistance ainsi que sa puissance de nez car s´il est bon par 30º en Andalousie il le sera encore plus en France par 15º à l´ombre.

Le bon sujet est :

  • Très résistant,

  • Fort physiquement,

  • Récupère vite,

  • Bois peu,

  • A toujours bon appétit,

  • A une croissance excellente.

Différents vétérinaires ont constaté ces derniers temps des rythmes cardiaques très lents. Il faudrait que nous fassions des tests à grande échelle pour voir si c´est le milieu et/ou la génétique qui favorise les cœurs lents.


Nous avons constaté aussi qu´en plein mois de juillet, la majeure partie de nos setters anglais ont des soies de 15cm. De nombreux chiens en stage de formation sont littéralement à poil avec des queues de rat. La seule précaution que nous prenons consiste à sortir les livers en parc la nuit pour ne pas décolorer le poil marron qui est plus délicat.

Quand malheureusement nous détectons une dysplasie de la hanche, la radio ne sert qu´à confirmer le fait. Le milieu est aussi dans ce cas un révélateur et accélérateur.

Je suis certain que le chien dysplasie C en France, élevé à la maison et peut sorti durant sa croissance, ce même chiot élevé dans notre système révèlera une dysplasie sévère.

Il en va de même de l´ostéochondrose de l´épaule.


Nous allons élever une partie d´un portée de pointers dont les parents sont « grande-quête » cela nous permettra de continuer ce travail expérimental.

A titre anecdotique, un propriétaire italien, amateur de grande-quête m´a confié à tester et à entrainer 2 jeunes setters anglais de 9 et 12 mois en octobre 2008, il leur a coûté 2 mois de souffrance (musculaire et coussinets) pour atteindre un niveau correct pour l´entrainement.


Nous commençons à peine à élever avec des chiens nés en Andalousie, je suis impatient de savoir si ce mode de sélection perdure et donne des sujets de plus en plus forts ou non.